INFOS
Séminaire » Télécharger dépliant séminaires de formation en Israël
News » Prédications messianiques disponibles dans votre Boutique !
Nouveauté » Faites vos dons sur le site !
News 2 » La boutique est désormais ouverte !

fete de l eternel, shabbat PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Administrator   
Lundi, 09 Mars 2009 00:09

LES FETES DE L ETERNEL : LE SHABBAT

« Souviens-toi du jour de repos (Shabbat), pour le sanctifier.

Tu travailleras six jours, et tu feras tout ton ouvrage.

Mais le septième jour est le jour du repos (Shabbat) de l’Eternel, ton Dieu : tu ne feras aucun ouvrage, ni toi, ni ton fils, ni ta fille, ni ton serviteur, ni ta servante, ni ton bétail, ni l’étranger qui est dans tes portes ;

Car en six jours l’Eternel a fait les cieux, la terre et la mer, et tout ce qui y est contenu, et il s’est reposé le septième jour : c’est pourquoi l’Eternel a béni le jour du repos (Shabbat) et l’a sanctifié ».

Exode 20 :8-11

Le Shabbat est le clou de la semaine :

On prépare des mets spéciaux.

On utilise la plus belle vaisselle et le plus beau linge de table.

La famille se retrouve ensemble pour un temps particulier de repos et de partage.

Souvent, dans le monde moderne, les gens pensent que garder le Shabbat c’est observer toute une série d’interdictions. Ne pas écrire, ne pas travailler, ne pas repasser, ne pas voyager, ne pas utiliser le téléphone ou l’électricité.

En Israël , on vit  ce jour  comme une grande révélation ,  on se rend compte que c’est un jour où l’on se FAIT du bien.

Prendre du temps avec la famille.  Se décontracter et lire, chanter, ....

Etudier la portion de la Torah pour la semaine.

Profiter du rythme de vie plus lent et se relaxer.

Voici ce que l'on voit dans les familles des communautés juives de Jérusalem :

On célébre le Shabbat à la synagogue (ou au mur ) et l'on profite des mets spéciaux et de l’ambiance festive.

Depuis le commencement du Shabbat au coucher du soleil le vendredi dans la soirée, jusqu’à la fin du Shabbat, une heure après le coucher du soleil (ou quand on peut voir trois étoiles dans le ciel), l’atmosphère est empreinte de joie, de bonne volonté, de repos et le plus important, de ressourcement spirituel.

LA HAV’DALA :

On dit au revoir au Shabbat par une courte célébration appelée Hav’dala. Hav’dala en hébreu veut dire séparer ou diviser. Cette célébration sépare le Shabbat du reste des jours ordinaires de la semaine.

Ce culte est un moment particulier pour les familles qui se retrouvent ensemble pour cette célébration à la maison, avec la pleine participation de tous ceux qui sont là.

Après la tombée de la nuit, traditionnellement lorsque l’on peut distinguer trois étoiles dans le ciel, la célébration commence. On utilise une coupe pour le vin (la coupe de kiddush), une bougie tressée et une boîte remplie d’épices odorantes.

La famille se rassemble pour Hav’dala, afin de séparer l’esprit sacré du Shabbat de la semaine séculière qui s’ouvre. La boîte à épices, la bougie et la coupe de kiddush sont distribuées aux membres de la famille qui vont les tenir.

La coupe de vin est remplie, la bougie de Hav’dala est allumée. Le chef de famille lève la coupe de vin (ou de jus de raisin) et récite :

Baruch ata adonai elohainu melech ha-olam borai pri hagafen (she-hakol Y’he-yeh bidvaro)

Tu es béni, O Seigneur notre Dieu, Roi de l’univers qui crée le fruit de la vigne (par la volonté duquel toutes choses existent).

La boîte à épices avec son odeur riche et douce est considérée par les sages comme un moyen d’élever l’âme, et ainsi contrebalancer le sentiment de « déprime » qui pourrait venir à la fin du Shabbat.

La boîte est en général un objet très décoratif en argent, cuivre, bois ou même céramique, confectionnée artistiquement. On l’appelle une « boîte b’samim ». B ‘samim en hébreu veut dire épices. On élève la boîte et l’on offre la bénédiction suivante :

Baruch ata adonai elohainu melech has-olam borai minai b’samim.

Tu es béni, O Seigneur notre Dieu, Roi de l’univers, qui crée toutes sortes d’épices.

A la fin de cette bénédiction, on passe la boîte à la ronde afin que tous puissent la sentir.

Maintenant c’est le moment d’utiliser la bougie de Hav’dala. Contrairement aux belles bougies blanches du Shabbat qui ont une forme traditionnelle, la bougie de Hav’dala n’est pas une bougie normale. Elle est faite de deux mèches ou plus, tressées pour donner une large flamme. Elle peut être de plusieurs dimensions et couleurs. En général, le plus jeune de la famille aime porter la bougie durant la célébration. L’attention de tous est centrée sur la bougie et on récite la bénédiction suivante :

« Baruch ata adonai elohainu melech ha-olam borai m’orai ha-esh. »

Béni sois tu, O Seigneur notre Dieu, Roi de l’univers qui crée les lumières du feu.

La coupe de vin est élevée une fois de plus et on récite la bénédiction principale :

« Baruch ata adonai, elohainu melech ha’olam, hamavdil bayn kodesh l’hol, bayn or l’hoshech, bayn Yisrael l’amim, bayn yom hashvi’ I leshaishet y’may hamaaseh. Baruch ata adonai, hamavdil bayn kodesh l’hol. »

Tu es béni, O Seigneur notre Dieu, Roi de l’univers qui fait une séparation entre le sacré et le séculier, entre la lumière et les ténèbres, entre Israël et les autres nations, entre le septième jour et les six jours de travail.

Béni sois tu, Seigneur, qui fait une distinction entre le sacré et le séculier.

Il est de coutume que la famille chante ensuite un chant appelant le prophète Elie le Tishbite à venir vite de nos jours avec le Messie, fils de David.


Le jour du Shabbat qui supporte en fait toute la semaine :

C'est le dernier jour, le 7ieme jour de la semaine selon la semaine juive. 

Message non terminé

 
logo_topchretien_280

Un voyage pas comme les autres

Un voyage pas comme les autres from Top Mission on Vimeo.

Votre Panier

VirtueMart
Votre panier est actuellement vide.